Pourquoi je ne voterai pas aux primaires du PS


Rarement les dirigeants socialistes n'ont été aussi présents à la télévision et à la radio que ces trois dernières semaines. La faute à la primaire socialiste, qu'ils essayent tous de nous vendre. Primaire que certains appellent bal des hypocrites. Sans aller jusque la, il est vrai que ce simulacre de débat a quelque chose d'inquiétant.

Ces fameuses primaires sont censées être l'avenir de la politique. Le summum de la démocratie. Le parole au peuple de gauche pour qu'il désigne celui qui va mettre fin à cinq dures années de Sarkozy. Mais en y regardant bien, on voit vite quelle est la vision de la démocratie qui nous est proposée. En effet, ce système est directement inspiré des primaires américaines. Or, aux USA, les primaires sont l'arme suprême de la classe dominante pour garder le pouvoir. Ainsi ce système conduit au bipartisme. Le fait de n'avoir que deux candidats à l'élection présidentielle n'est pas de la démocratie. D'autant plus que ces deux candidats ont très peu de différences sur le fond. Seul la forme change, la politique reste la même, l'ultra-libéralisme, le capitalisme extrême qui a conduit à l'impasse (notamment financière) que nous connaissons bien aujourd'hui en Europe. Voilà donc la source d'inspiration des socialistes. Le système américain, où deux partis se succèdent au pouvoir sans qu'on y voit le moindre changement d'importance.

Ces primaires sont donc un danger pour la démocratie, car elles mènent au bipartisme qui est l'effacement du débat idéologique, la fin d'une réelle possibilité d'alternative au profit d'une simple alternance. Je n'irai donc pas voter pour l'un ou pour l'autre. Non seulement car j'ai déjà un candidat pour les présidentielles, celui du Front de Gauche, aussi parce que le pseudo débat du PS sonne creux et ne donne pas envie d'y croire, et surtout car je tiens à la possibilité pour un grand nombre de partis, profondément différents, de participer à la vie politique de ce pays.

Alors, pour que la représentation de l'ensemble des idées perdurent et que l'espoir d'un vrai changement politique voit le jour, je souhaite que la participation à ces primaires soit faible et que le peuple de France ne se laisse pas manipuler par les médias et s'empare des questions de fond afin de faire vivre la démocratie.


Damien GAUTREAU

pour en savoir plus...

Sénatoriales : « La citadelle de la droite est tombée ! »

Ce dimanche 25 septembre 2011 fera date. Pour la première fois, et malgré un mode de scrutin construit sur mesure pour elle, la droite perd la majorité au Sénat et une sénatrice ou un sénateur de gauche peut être élu président de la Haute assemblée dans une semaine.

La citadelle de la droite est tombée !

C'est une sanction sans appel de la politique gouvernementale. Ce scrutin porte la marque du rejet de ses choix et de la colère des élus des collectivités territoriales face aux attaques répétées du gouvernement contre la démocratie locale.

Les listes de la gauche progressent partout et, dans de nombreux départements, celles présentées par le Front de gauche connaissent des progressions très sensibles, comme dans le Lot, l'Orne, les Hautes-Pyrénées, le Jura, les Pyrénées-Orientales et le Loir-et-Cher. C'est un formidable signal de confiance et d'espoir pour l'avenir des échéances électorales de 2012.

Sur 16 sièges renouvelables, le Parti communiste français en réélit 14 et en gagne 1 nouveau dans le Morbihan.

Le rôle de notre groupe sort conforté de ce scrutin. Il se battra dès les discussions de cet automne sur le budget de la nation et le projet de loi de finance de la sécurité sociale.

Les sénatrices et sénateurs communistes demandent que la nouvelle majorité du Sénat se prononce au plus vite pour l'abrogation de la réforme des collectivités territoriales que ce scrutin condamne sans ambiguïté.

Sans attendre, le Sénat doit devenir un point d'appui pour résister à la politique d'austérité et de régression démocratique de Nicolas Sarkozy.

Une page se tourne, les jours de la droite au pouvoir sont bel et bien comptés.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

pour en savoir plus...

Bateau pour Gaza, l’abordage de l’armée israélienne est un acte illégal

Communiqué de la campagne "un bateau français pour Gaza"

Le bateau français "Dignité - Al Karama" a été capturé dans les eaux internationales par l’armée israélienne et amené dans le port d’Ashdod, Ses passagers ont été transférés sur un bateau militaire. Cet abordage est un acte de violence et un acte illégal.

Les commandos armés de l’armée israélienne ont abordé le bateau français à 40 miles des côtes de Gaza dans les eaux internationales, comme en mai 2010 quand l’armée israélienne avait attaqué la première flottille de la liberté. C’est un nouvel acte de piraterie, contre un « Petit poucet citoyen ».

Nous ne sommes pas pour le moment certains qu’il n’y a pas eu de violence, comme le prétend l’armée israélienne, car aucun contact avec les passagers n’est possible. La censure militaire est toujours appliquée. Dans tous les cas amener de force un bateau et ses passagers dans le port d’Ashdod sous la menace d’armes, avec des bateaux militaires, est un acte de violence qui doit être condamné, comme doit l’être le blocus de Gaza.

http://www.unbateaupourgaza.fr/




pour en savoir plus...

Des mesures simples contre la vie chère !

Le Parti Communiste propose :

-Une réelle application des 35h sans annualisation.

-La retraite à 60 ans et une vraie prise en compte du caractère pénible de certaines tâches.

-Le SMIC à 1600 euros brut, soit une augmentation de 17%, et une revalorisation de tous les salaires.

-Pas de salaires supérieurs à 20 fois le SMIC.

-Le blocage des loyers, accompagné d'une vraie politique de construction de logements sociaux.


Le financement de ces projets se fera par la taxation des revenus financiers des entreprises et l’ argent économisé par la baisse des plus gros revenus.
Le Parti Communiste Français propose également la suppression de la TVA sur les produits de première nécessité et une baisse conséquente de la TIPP (taxe intérieure sur les produits pétroliers) .

pour en savoir plus...

Les communistes de Montpellier sont pleinement engagés dans le Front de Gauche des Quartiers Populaires

Les militants communistes de Montpellier, fermement engagés dans une démarche de rassemblement en vue de voir émerger un mouvement majoritaire de rupture avec le capitalisme, ont soutenu la création du Front de Gauche des Quartiers Populaires (FGQP). Il s'agit d'un mouvement informel, d'une assemblée citoyenne, d' une plateforme militante au service d'un changement radical et durable. Il ne s'agit pas d'une nouvelle organisation politique, à laquelle on devrait adhérer, c'est simplement un rassemblement de militants et de citoyens œuvrant dans les quartiers populaires. Cela permet de joindre nos forces avec des militants d'autres organisations et de simples citoyens afin d'être au plus près de la population et de faire avancer des idées de lutte contre le capital et ses ravages quotidiens. Cette plateforme faite par et pour les habitants des quartiers populaires est une nouveauté politique et est née de sentiments de révolte devant le délaissement de ces quartiers par les dirigeants politiques nationaux et locaux. Le FGQP n'est pas une machine électorale voulue par telle ou telle personnalité ambitieuse, mais bien une arme militante au service de la population, un espace de création et de discussion d'idées, de propositions et de préparation d'actions communes, une assemblée populaire.

En tant que communistes, nous sommes évidement fortement attachés à notre parti et nous souhaitons le voir perdurer encore longtemps. Cela ne nous empêche pas d'être rassembleurs et unitaires, au contraire. Avec le FGQP, comme plus généralement avec le Front de Gauche, nous luttons pour faire progresser nos idées tout en prenant aussi en compte celles des autres qui nous paraissent aller dans le bon sens. C'est ainsi, pensons-nous, que nous renforcerons même notre parti, en donnant de lui une image d'ouverture et d'efficacité politique. Parce que nous sommes communistes et conscients de notre rôle, nous travaillons au rassemblement des couches populaires sur la base d'un programme partagé. Le FGQP peut être un outil approprié pour mobiliser celles et ceux qui aujourd'hui prennent conscience que face aux difficultés et à la souffrance, la lutte pour le changement est possible et nécessaire. Compte tenu de la crise économique, sociale et politique, il est plus que jamais de notre devoir de proposer des choses nouvelles, de rassembler tous les citoyens voulant vraiment changer les choses, pour en finir avec le capitalisme.

Il y a une grande attente de la part de la population qui souffre de plus en plus, l'heure n'est donc pas au repli identitaire, mais bien à l'union avec tous ceux qui partageront nos valeurs, nos revendications et nos aspirations.

Nous pensons que le FGQP peut être un outil approprié pour le rassemblement des citoyens et la propagation des idées de transformation sociale radicale, d'avancée vers une société communiste. Nous sommes et demeurerons fortement impliqués dans son fonctionnement.

pour en savoir plus...

Après les élections, nous sommes toujours là !

Dimanche 20 mars de nombreux électeurs ont témoigné leur envie de changement. Ils l'ont fait à travers la confiance portée à la candidature de Damien Gautreau et Hind Emad. En réalisant plus de 10% sur l'ensemble du canton le Front de Gauche confirme son implantation dans le paysage politique et la légitimité de ses revendications. Ce score, qui monte même à 13% au Petit Bard et 23% aux Cévennes est très encourageant pour l'avenir.
C'est le militantisme de terrain et la cohérence de nos propositions qui ont permis ce résultat. Il est la preuve que la gauche a besoin d'un nouveau visage, ancré dans la réalité, loin de celui des notables cumulards qui ne pensent qu'à leur réélection au mépris de la population.
Ce scrutin a été marqué par une abstention forte qui est liée à un dégout de la politique. Ce dégout est la conséquence de la politique que mènent Sarkozy et son gouvernement réactionnaire au niveau national, mais aussi du clientélisme du PS local. C'est une abstention qui sanctionne l'alternance UMP/PS. Cette alternance ne peut répondre aux aspirations légitimes de la population et il faut ouvrir une nouvelle voie afin de vraiment améliorer la vie des gens.
Certains ont cru que cette nouvelle voie pouvait être incarnée par le Front National, qui s'est qualifié pour le second tour. C'est une erreur, le FN joue sur la peur et l'ignorance, il divise la population et stigmatise les étrangers. Ne nous y trompons pas, Marine Le Pen, c'est Sarkozy en pire, ce n'est pas une solution.
C'est dans ce contexte que le 27 mars, Jacques Martin (PS) a été élu par 70% des suffrages exprimés. Sa responsabilité est donc lourde et nous ne manquerons pas de lui rappeler notre exigence et le nécessaire respect de l'ensemble de la population du canton.

pour en savoir plus...

Communiqué canton 7

Nous nous félicitons des bons résultats enregistrés par le Front de Gauche sur Montpellier. Sur le canton 7, nous réalisons un score de 10% ce qui représente une forte progression aussi bien en pourcentage qu'en nombre de voix. Les bons scores du Petit Bard (13%) et des Cévennes (23%) nous encouragent à continuer notre travail de terrain dans les quartiers populaires. Cette progression est la preuve de la nécessité de voir émerger une alternative à gauche afin de réellement changer la vie des gens. C'est encourageant pour l'avenir et les échéances prochaines. La gauche dans son ensemble est largement majoritaire sur le canton, malgré le score du FN (qui perd tout de même en voix par rapport à 2004). L'UMP s'effondre et fait les frais de la politique désastreuse du gouvernement. Pour le second tour, nous appelons à faire barrage à l'extrême droite dont nous combattons fermement les idées et le discours démagogique.

Damien Gautreau, militant communiste, candidat du Front de Gauche sur Montpellier 7

pour en savoir plus...

Les jeunes à l'assaut de la polique !


Pour ces cantonales, le Front de Gauche lance un signe fort en faveur de la diversité et du renouveau. Nos partis respectifs ont fait le choix de laisser une large place à la jeunesse lors de ces élections et ça mérite d'être souligné à la vue de nos adversaires. Nous sommes neufs, motivés et conquérants; nous sommes décidés à redonner à la politique ses lettres de noblesse. Cette politique qui trop souvent laisse des oubliés sur le bord de la route, négligeant ainsi l'avenir. Oui la jeunesse c'est l'avenir. Nous sommes résolument tournés vers l'avenir, refusant les vieux schémas de la politique et prêts à changer en profondeur notre société.

Ces cantonales ne sont qu'un début, un tour de chauffe pour la jeune garde, la jeune garde qui est loin d'avoir dit son dernier mot. C'est donc clair, le 20 mars, pour le renouveau, pour la diversité, pour la jeunesse, le seul vote utile, c'est le vote Front de Gauche.

pour en savoir plus...

Salah, depuis sa prison

Depuis les cellules de la prison, on peut entendre des voix parfois indignées qui parlent des droits de l’homme….Ces hommes politiques, ces gouvernements qui prétendent défendre les droits de l'homme et appliquer la justice savent-ils ce qui se passe dans les prisons de l'occupation israélienne ? Savent-ils que plus de 8000 prisonniers sont victimes de mort lente ?

Parfois des voix s’élèvent lors de réunions au sommet, il arrive que quelqu'un parle des prisonniers politiques palestiniens mais on parle de nous comme des terroristes, des numéros sans visage alors que comme tous les êtres humains, nous sommes parfois faibles, parfois forts, nous aimons et nous détestons, nous rions, nous avons même des moments de joie ou nous pleurons aussi quand nous pensons à nos familles.

Pour exprimer notre souffrance, il me faudrait écrire 10 livres mais même une encyclopédie ne ferait pas bouger vos consciences s’il vous en reste une après la course au pétrodollar de l’Oncle Sam qui occupe l’Irak en guise de démocratie.

Vous soutenez la justice et les droits de l’homme dans certains endroits du monde mais ici, vous soutenez et légitimez l’occupation et nous en payons le prix dans nos cellules.

Avez-vous déjà imaginé une femme palestinienne accouchant en prison, les pieds et mains liés ?

Avez-vous déjà vu un enfant de 12 ans menotté a un check point et laissé des heures au soleil ou sous la pluie par la volonté d'un simple soldat ?

Savez-vous qu’un grand nombre de mes camarades a déjà passé plus de 20 ans derrière les barreaux ? Beaucoup ont perdu leurs parents sans pouvoir leur dire adieu.

Les gouvernements occidentaux se doivent de réviser leurs positions concernant le Proche- orient avant qu’il ne soit trop tard.

Depuis quelque temps, les révolutions de peuples arabes sont en train de mettre fin á des dictatures qui ont le plus souvent servi vos intérêts au lieu de défendre leurs peuples.

Vive les révolutions arabes ! Vive le pouvoir des peuples ! Vive la liberté

Salah Hamouri

Section 1

Prison de Guilboa, le 20 février 2011

pour en savoir plus...

Claude Avenante sur le canton 3 de Montpellier


Après une formidable mobilisation pour la sauvegarde des retraites, et au regard du vent de liberté qui souffle dans le monde arabe, nous montrerons aux tenants du capitalisme, qu'ils soient de droite ou qu'ils se disent de gauche, que notre détermination reste intacte. Nous allons réaffirmer plus fort encore notre soif de vivre mieux! Le 20 mars, ouvrons une véritable alternative franchement à gauche!

Sur le canton 3 de Montpellier, la gauche qui fait front pour changer la vie, c'est Claude Avenante et Juliette Hammel !

pour en savoir plus...

Montpellier Canton 7

Nous sommes candidats pour représenter les oubliés, pour défendre ceux qui ont été abandonnés, pour rompre avec la gestion socialiste et proposer une réelle alternative à la droite.

Si nous sommes élus, nous serons au plus prés de la population afin de répondre à ses attentes. Nous pèserons de tout notre poids pour que le Conseil Général rachète des logements dans la résidence des Cévennes et en fasse des HLM afin de faciliter l'avancée de l'OPAH. Nous veillerons à l'avancement réel des travaux de rénovation urbaine au Petit Bard qui trainent en longueur, nous construirons une "Salle de la Jeunesse" aux Cévennes pour que les jeunes ne trainent plus dans les rues, nous nous assurerons que le Collège Las Cazes dispose des moyens dont il a besoin afin de mener à bien sa mission de service public, nous lancerons un programme départemental de solidarité avec le peuple palestinien ; tout cela et bien plus encore... Il y a tant à faire ensemble !

Damien Gautreau, candidat du Front de Gauche

pour en savoir plus...

La Tunisie se soulève

Depuis plusieurs jours le peuple du Maghreb est en lutte pour des conditions de vie correctes. Hier, la Tunisie a tourner une page de son histoire en chassant Ben Ali au pouvoir depuis 23 ans. Ce défenseur de l'impérialisme avait mis ses proches à des postes clés et instauré un régime autoritaire.
Ce formidable mouvement populaire montre qu'il est toujours possible de changer les choses. Tous ceux qui sont tombés sous les balles de la police ont écrit l'Histoire de leur sang. Mais ce n'est pas fini, le premier ministre s'est autoproclamé président alors que le peuple veut des élections anticipées.
Nous soutenons pleinement le peuple tunisien dans sa lutte et espérons qu'elle servira d'exemple aux autres pays du Maghreb et plus largement à l'ensemble du monde.

pour en savoir plus...